Chargement...

©2021 grandparissud.fr
Tous droits réservés

  • débute dans 2 jours

The last of Us (Cinoches) - Festival Branche & Ciné 2021

Un film de Ala Eddine Slim, Tunisie 2018, VO– 1h34 – Drame – Couleur

Ce film sans paroles d’Ala Eddine Slim suit « l’évaporation » d’un homme en forêt, après une traversée en mer interrompue.

Une forêt sauvage, sans autre humain que le héros, N (Fathi Akkari), dont la couche de fourrures sur les épaules permet d’imaginer le nombre de bêtes mangées, et le temps passé à survivre en milieu hostile.

Dans la forêt, le héros devient un mutant, peut-être un homme mort en devenir, comme le Dead Man (1995), de Jim Jarmusch. La silhouette de N s’épaissit à son tour sous le poids des peaux d’animaux. La nuit, il a pour compagnon la lune, qui le suit à chacun de ses pas et fait entrer avec une naïveté assumée l’usage de la magie au cinéma.

N n’a pas choisi de vivre ici, à l’inverse de l’auteur de Walden ou la Vie dans les bois (1854), récit autobiographique de l’Américain Henry David Thoreau dans sa cabane, et ouvrage fondateur de la pensée écologique. Mais il fait corps avec la nature et ses bruits nocturnes dont certains signalent un danger imminent : les loups. Le cinéaste ne s’appesantit pas sur la métaphore de l’homme qui est un loup pour l’homme. Mais on comprend où il veut en venir. Où est-il encore possible d’habiter ?

Retrouvez ICI toutes les séances de cinéma du festival Branche & Ciné !

Horaires

Du 24 /06/2021 au 27 /06/2021

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies qui permettent de réaliser des statistiques anonymes de fréquentation de ce site internet. En savoir plus