Chargement...

©2020 grandparissud.fr
Tous droits réservés

  • terminé
  • Annulé

Sandra Nkake vs. Jî Drû

Sandra Nkake vs. Jî Drû VENDREDI 13 NOVEMBRE 2020 Lieu : Grande Salle Genre : Chanson – Jazz Tarifs : 10-12-14€ Horaire : 20h00 Conditions : Public assis & port du masque obligatoire

SANDRA NKAKE : ELLES

Ce sont des chansons écrites et composées par des femmes et qui ont résonné en moi. Au-delà de ces chansons ce sont leurs interprètes qui m’ont donné la force d’être ce que je suis, à mon tour une chanteuse, une femme. C’est un spectacle qui interroge notre rapport à la musique et notre capacité à y trouver de quoi être plus fort.e.

Afin d’essayer de partager au mieux l’essence des mélodies et des textes, j’ai choisi de m’accompagner de ma simple guitare complétée par deux instruments acoustiques la flûte traversière et le violoncelle.

Pour construire le répertoire de ELLES j’ai eu envie de bouleverser les habitudes, de me placer du côté du public et de m’interroger en tant que spectatrice et auditrice de chanson. Je me suis donc posé la question de savoir quelles chansons ont accompagné mon parcours de vie.

Sandra Nkaké . chant, guitare Jî Drû . flûte traversière, chœurs Paul Colomb . violoncelle, chœurs

JÎ DRÛ

Jî Drû est un flutiste et producteur, né à Amiens en 1974. C’est d’abord par le saxophone qu’il a fait ses premières armes dans la musique au CRR d’Amiens.

Après une Maitrise d’Histoire sur la bande dessinée et les Pieds Nickelés de Louis Forton, ainsi qu’un DESS de direction de projet culture à Censier, il a fait ses premiers pas sur scène fin des années 90 en participant au lancement d’un studio avec une bande d’amis: Cité Carter, dans l’effervescence de la scène amiénoise à laquelle il participe.

Il s’exile à Paris en accompagnant Toma Sidibé sur scène durant une tournée marathon de trois années. Il collabore en parallèle sur scène avec divers artistes comme Magic Malik, Julien Lourau, Les Troublemakers, Jeff Sharel, Doctor L et parcourt les scènes de France, d’Europe et les principaux festivals de musique.

Ces projets vont le conduire dans plus de 40 pays à présenter son jeu particulier de flûte et à donner de la voix.

Il crée sa propre formation: Jî Mob avec laquelle il sort quatre albums: Director’s Cut sorti en décembre 2006 suivi en mai 2007 du Director’s Cut Revisited collection de 10 remixes par la crème de l’électro hexagonal. Puis Power To The People, enregistré live avec le groupe au complet et deux invités : Sandra Nkaké et Stéphane Belmondo, mixé par Jeff Sharel. Le disque sera suivi de Bankrobber mixé par Jérôme «Blackjoy » Caron et accompagné d’un clip de Jean Baptiste d’Enquin.

Entre temps il crée le groupe Push Up! avec Jean-Phi Dary, avec lequel il réalise l’album The Grand Day of Quincy Brown, récit de la vie d’un personnage haut en couleur. Il co-écrit le disque de Sandra Nkaké, Nothing For Granted avec lequel il fera plus de deux années de tournée.

Il participe à de nombreuses créations live et croise la route d’Omar Sosa, Mike Ladd, Hanifah Walidah, Thomas de Pourquery, Hocus Pocus, Brian Jackson, Mike Clark, M-One du groupe Dead Prez et crée en duo avec Sandra Nkaké le spectacle « Shadow of a Doubt ».

Horaires

Du 13 /11/2020 au 13 /11/2020

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies qui permettent de réaliser des statistiques anonymes de fréquentation de ce site internet. En savoir plus