Chargement...

©2021 grandparissud.fr
Tous droits réservés

  • dans 54 jours

LUJIPEKA

S'éloignant des textes kaléidoscopiques de Columbine, Lujipeka s'exprime sans filtre, au plus près de ses émotions, préférant la sincérité aux effets de manche.

PASS SANITAIRE OBLIGATOIRE

Lujipeka ne s'arrête jamais. Sans attendre la reprise de ses concerts officiels, le jeune rappeur de 24 ans fraîchement émancipé du collectif rennais à succès Columbine a sillonné en van tout l'été les plages de France pour une tournée sauvage, simplement accompagné d'un sound-system, devant des centaines de kids chauffés à blanc par la sortie de son premier EP L.U.J.I et les premiers extraits de son album.

Spontané et moderne, son premier album Montagnes Russes est à son image et reflète la liberté avec laquelle il écoute, écrit et compose. Liberté qui le pousse à écouter aussi bien Booba que Justice, Stromae que Nirvana, à remixer Lil Nas X lors d'un freestyle à la radio, ou à collaborer avec les rappeurs Luv Resval et S.Pri Noir aussi bien qu'avec Cerrone, pionnier de la French Touch, qu'il a invité à coproduire avec Junior Alaprod (Damso, PLK, Koba LaD) le galvanisant 'On ira'.

Cette façon décomplexée de voir le rap lui permet aujourd'hui de participer à la création en France d'une nouvelle pop alternative, comme le font à leur façon ses ainés : d'Orelsan à Post Malone, de Christine & The Queens à Lomepal, de Tyler, The Creator à Vald.

S'éloignant des textes kaléidoscopiques de Columbine, Lujipeka s'exprime sans filtre, au plus près de ses émotions, préférant la sincérité aux effets de manche. « Je ne représente rien, mais je le représente quand même » ('Eclipse') : Montagnes Russes reflète les sentiments fluctuants d'une jeunesse lucide et débrouillarde parfois tentée de tout plaquer ('Pas à Ma Place') mais capable au final de trouver même au plus profond du 'Seum' l'espoir que 'ça va aller'. L'humour de Lujipeka également grince autant qu'il voit juste: la preuve avec le clip de 'Putain d'Epoque', pour lequel Luji a fait appel au spécialiste du cinéma d'horreur Olivier Afonso, qui croque à merveille la folie de ces derniers mois, à coups de zombies contemplés d'un air faussement blasé.

Horaires

Du 27 /01/2022 au 27 /01/2022

  • L'Empreinte
En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies qui permettent de réaliser des statistiques anonymes de fréquentation de ce site internet. En savoir plus