Sortir fait peau neuve !

Essayez la nouvelle version

Chargement...

©2016 Grandparissud.fr
Tous droits réservés

  • terminé

LES PALADINS « LE CODE NOIR »

Au cœur des débats passionnés précédant l’abolition définitive de l’esclavage en France en 1848, Le Code Noir est représenté à Paris en 1842. Cet opéra-comique, qui tire son nom du règlement institué par Colbert, évoque les destinées croisées d’esclaves martiniquais et de leur maîtres, et à travers eux raconte la lutte pour la liberté de ceux qui sont soumis à l’arbitraire d’un système moralement indéfendable.

Opéra-Comique de Louis Clapisson

livret d’Eugène Scribe

Donatien, jeune officier de marine élevé en France, revient dans sa Martinique natale en 1842. Il va y retrouver sans le savoir sa mère, Zamba, et découvrir qu'il est lui-même esclave. Les questions de couleur de peau et de dominations se retrouvent au centre de conflits amoureux et familiaux. Avant-gardiste à l'époque où il est écrit, Le Code Noir pose encore aujourd'hui questions. Existe-t-il de « bons maîtres » ? Les ventes d'esclave appartiennent-elles vraiment au passé ? Quelles dominations, quels esclavages sont encore à l'œuvre aujourd'hui ?

« C’est donc dans un contexte sociétal passionnant qu’il faut considérer une œuvre qui par son seul titre nous met face à notre ancien système escla¬vagiste. » Jérôme Correas

Durée : 2h00 

Distribution

Jérôme CORREAS, direction musicale et artistique

Jean-Pierre BARO, mise en scène

Marie-Claude BOTTIUS, soprano - Zamba

Isabelle SAVIGY, soprano – Gabrielle

Luanda SIQUEIRA, soprano - Zoé

Martial PAULIAT, ténor – Donatien

Jean-Baptiste DUMORA, baryton – Denambuc

Nicolas RIGAS, baryton – le Marquis de Feuquière

Jean-Loup PAGESY, basse – Palème

Cécile TREMOLIERES, scénographie

Majan POCHARD, costumes, coiffures et maquillage

Bruno BRINAS, création lumières

Adrien WERNERT, création sonore

Marie-Christine GOUEFFON, cheffe de chant

Jeanne DESOUBEAUX, assistante à la mise en scène

Estelle BOUL, assistante costumes

Adrien WERNERT, régie générale et son

Bruno BRINAS, régie lumières

Léa COQUET, régie plateau

Romain DUPUY, direction de production

FÖRMAT Productions, construction décor

Production : Les Paladins

Coproduction : Théâtre des Quartiers d’Ivry, CDN du Val de Marne ; CDBM du Perreux-sur-Marne ; Théâtre de Corbeil-Essonnes ; Opéra de Massy ; Théâtre de Cornouaille, Scène Nationale de Quimper, Centre de création musicale.

Avec le soutien financier du Conseil Régional d’Ile-de-France, du Conseil Départemental de l’Essonne, de l’ADAMI

Avec le soutien de la Fondation Singer-Polignac (autres confirmations à venir)

Les Paladins : direction Jérôme CORREAS

Catherine Plattner, violon solo ; Julia Boyer, Aurélie Debeule, Rebecca Gormezzano, Yuna Lee, Vivien Steindler, violons ; Benoît Bursztejn, Leïla Pradel, altos ; Nicolas Crnjanski, Sarah Catil, violoncelles ; Franck Ratajczyk, contrebasse ; Nicolas Bouils, flûte et piccolo ; Nathalie Petibon, hautbois ; Nicolas Rosenfeld, basson ; Benjamin Locher, cor ; Dominique Lacomblez, percussions.

Les Paladins sont en résidence à l’Opéra de Massy et au Centre des Bords de Marne du Perreux. Ils sont artistes associés à la Fondation Singer-Polignac. Ils sont conventionnés par la DRAC d’Ile-de-France - Ministère de la Culture et de la Communication et par le Conseil régional d’île de France au titre de la permanence artistique et culturelle. Ils sont membres de la FEVIS et de PROFEDIM.

                                                                           Autour du spectacle « LE CODE NOIR » Spectacle lyrique

                                                                       LES PALADINS « LES CHEMINS DE LA LIBERTE » Hors-les-murs

                                                                                        LUNDI 07 OCTOBRE 2019 A 14H30 

                                                                                                                 Lycée Doisneau

Distribution prévisionnelle : Makeda Monnet, soprano, Jean-François Lombard, ténor, Pianiste en cours

Un voyage musical entre les rues et le port de Naples où la pauvreté extrême force à l’exil, jusqu’aux rives du « Nouveau Monde » où la richesse s’ac¬quiert grâce à l’esclavage. Une forme qui a vocation à circuler hors-les-murs et à créer un rapport de proximité propice à la découverte de l’univers de l’Opéra.

Imaginé à l’origine pour circuler parallèlement à l’opéra Le Code Noir comme une « petite forme » pédago¬gique, Les Chemins de la liberté est un spectacle à part entière, pouvant être vu de manière totalement indépendante.

Une rencontre amoureuse se fait entre une jeune femme descendante d’esclaves et un im¬migré napolitain. Tous deux sont confrontés à leur destin et l’évoquent par des mélodies, duos et textes qui parlent d’amour, de gastronomie, de la vie, de la mort, de la foi, de l’exil, et de ces chemins de la liberté que seules les chansons permettent de prendre sans risques.

Durée : 1h00

En lien avec le spectacle : exposition "Nous et les autres, des préjugés au racisme" du 06 au 30 novembre 2019.


Horaires

Du 07 /11/2019 au 09 /11/2019

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies qui permettent de réaliser des statistiques anonymes de fréquentation de ce site internet. En savoir plus