Chargement...

©2016 Grandparissud.fr
Tous droits réservés

Images du Monde : Pâques, les larmes du Moaï

lundi 11 février de 14h30 à 16h30

  • terminé

Un film de Dany Marique et Patrick Ferryn

Je connais bien l’île de Pâques : 7 voyages au total. Ça donne le temps de s’y faire des amis… Rapidement, j’ai constaté qu’on a tout dit – et surtout n’importe quoi - sur cette île et ses supposés mystères ! Tellement de théories farfelues – continent englouti - civilisation extraterrestre - pouvoir surnaturel – que j’ai décidé de remettre les pendules à l'heure. Déjà, ce n’est pas une île déserte, malgré son isolement en plein Pacifique. Un océan qui lui imprime son climat : la tempête, la bruine ou la pluie sont des réalités quotidiennes… Ensuite, son vrai nom est Rapa Nui. Le nom aussi des autochtones. Imaginez d'abord la taille et la solitude : c’est tout petit ! Plus petit que l'île d’Oléron. Un seul village : 6.000 habitants. Imaginez que ce petit village se trouve à 4.000 km du village voisin, par air ou par mer. C’est l’île habitée la plus isolée du monde, au bout de la navigation humaine la plus longue de l’humanité. Alors qu’ils ne dépendaient que d’eux-mêmes, les Rapanui sont passé de leur monde fini à un monde infini, appelé mondialisation. Avec Patrick, nous avons voulu donner la parole aux Rapanui d’aujourd’hui. Faire entendre leurs voix. Ils vivent des joies et des peines comme tout le monde, mais ils se confrontent plus durement aux réalités et aux exigences du monde moderne. Et surtout, ils en sont très conscients. Peut-être est-ce du à leur singulière insularité, à l’isolement dans la distance et le temps. Rapa Nui peut nous servir de réflexion, de parabole, ou de sonnette d’alarme !

Horaires

Du 11 /02/2019 au 11 /02/2019

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies qui permettent de réaliser des statistiques anonymes de fréquentation de ce site internet. En savoir plus