Sortir fait peau neuve !

Essayez la nouvelle version

Chargement...

©2016 Grandparissud.fr
Tous droits réservés

  • terminé

Exposition l’âne en guerre et autres animaux soldats

Pendant la Grande Guerre, des millions de chevaux et de mulets sont affectés aux armées.

Le cheval demeure irremplaçable pour son agilité et sa rapidité sur les champs de bataille. Le mulet, lui, élément essentiel de l’artillerie de montagne, est utilisé par les compagnies de mitrailleuses de l’infanterie. Mais pour la première fois, à partir de 1916, les militaires ont recours aux ânes pour ravitailler en vivres et en munitions les premières lignes où les Poilus sont confrontés à des combats d’une violence inégalée jusque-là. Contrairement aux chevaux et aux mulets, ils n’ont ni matricule, ni ration alimentaire réglementaire et sont absents des recensements. À leurs côtés, transis de froid dans la boue des tranchées ou sous la canicule, d’autres auxiliaires presque invisibles mais irremplaçables - pigeons voyageurs franchissant les lignes ennemies et chiens sanitaires repérant les blessés - sont également enrôlés. 

Horaires

Du 06 /11/2019 au 27 /11/2019

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies qui permettent de réaliser des statistiques anonymes de fréquentation de ce site internet. En savoir plus