Chargement...

©2016 Grandparissud.fr
Tous droits réservés

Des murs ocre jaune, une toiture et des tuiles vernissées façonnées en Chine, des dragons et une roue de vie aux 8 rayons au sommet du toit : bienvenue à la pagode Khanh Anh d’Evry, inaugurée par le Dalaï Lama en 2008 !   Visible depuis la nationale 7 en direction de Corbeil-Essonnes, le temple Khanh-Anh, siège de la Congrégation bouddhique vietnamienne unifiée en Europe, vous ouvre ses portes.



De longs travaux

Avec ses 3 300 m2, la pagode d’Evry est le plus vaste temple bouddhiste d'Europe. Si la première pierre fut posée en 1995, il aura fallu une vingtaine d’années pour en voir l'achèvement. Les causes de cette durée? En partie en raison du financement : ce sont les dons des fidèles du monde entier qui ont permis la construction de l’ensemble architectural. D'ailleurs tous les jours, des bénévoles interviennent pour entretenir et améliorer ce point d’attache et de méditation.


Le coeur de la pagode

Au coeur du sanctuaire s'élève un bâtiment qui accueille la salle de prières.  Après avoir gravi des  volées d'escalier, on pénètre déchaussé dans la pièce de méditation. Ici encore les constructeurs ont vu les choses en grand : 550 m2 pour la salle de prières qui  peut accueillir 1500 personnes lors des grandes cérémonies! Au fond de la salle se dresse la statue de Bouddha auréolée de couleurs vives, elle aussi d'une grandeur vertigineuse. Quatre mètres de hauteur et couverte de feuilles d’or, la sculpture a été fabriquée en Thaïlande et représente le Bouddha SakyaMuni en pleine méditation. A ses pieds, des offrandes votives traditionnelles : des fleurs, des fruits, de la lumière (bougies), de l’encens, de l'eau et des instruments à percussion, comme le poisson qui ne ferme jamais les yeux, en référence à l’Eveil bouddhique.


La salle de recueillement

A l'arrière de la salle de prière, une autre pièce majeure de l’édifice : la salle de recueillement. Avec son sol rouge foncé, allusion au sang, elle est consacrée au recueillement et à la mémoire des fidèles décédés. Au centre, le portrait du Très Vénérable Thich Minh Tam, fondateur de la pagode mort en 2013, veille. Ses objets personnel, collier, tunique et coiffe, sont exposés en même temps que les offrandes votives traditionnelles. A gauche, de grands panneaux affichent la photo des disparus : dans le bouddhisme, l’âme d’une personne décédée doit rester avec ses proches 49 jours avant d’être réincarnée. Durant cette période, la famille vient se recueillir et apporter des présents au mort.



Un lieu de formation

Mais le temple Khanh Anh n’est pas uniquement un lieu de prières. C’est aussi un centre de séminaires et de conférences, d’activités artistiques et sociales. Il abrite également le siège de la congrégation bouddhique vietnamienne unifiée en Europe. A sa tête, le Vénérable Thich Quang Dao est chargé de la formation d’une dizaine de moniales  et de moines  qui résident ici. Leur vie est scandée par la prière, l'enseignement et les tâches de la vie quotidienne.

Une philosophie ouverte sur le monde

La branche bouddhique à laquelle appartient la pagode - Le Grand Véhicule (Mahayana), est tournée vers le monde, l’accueil et l’aide humanitaire. C’est pourquoi, son guide, le Vénérable Thich Quang Dao est souvent absent, visitant les malades et accompagnant les mourants.

Cet esprit d'hospitalité et d'ouverture  se concrétise chaque jour. Le temple Khanh Anh accueille les fidèles pratiquants mais également toute personne intéressée par le bouddhisme. Ainsi des cérémonies religieuses ont-elles lieu le dimanche de 11 h 30 à 12 h 30, suivies par un repas végétarien auquel chacun peut venir.

Pagode Khanh Anh

8 rue François-Mauriac

Evry 91

Les dernières actualités
Publié il y a 2 mois

Le temple bouddhique d’Evry, le plus grand d’Europe, est ouvert au public les 15 et 16 septembre lors des journées du patrimoine. Même s’il est accessible tout au long de l’année, les membres de l’association bouddhique vous guideront au cœur de ce lieu de méditation et expliqueront les rites liés à Bouddha. Parmi les dix sites remarquables sélectionnés par l'agglomération, la grande pagode ouvre sur une autre culture et une spiritualité conciliable avec toutes les religions.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies qui permettent de réaliser des statistiques anonymes de fréquentation de ce site internet. En savoir plus