Chargement...

©2022 grandparissud.fr
Tous droits réservés

Les Grands Moulins de Corbeil

11 Quai de l'Apport Paris, 91100 Corbeil-Essonnes, France

Toujours en activité, les Grands Moulins de Corbeil témoignent depuis presque mille ans du rôle essentiel de ce site, à la confluence de l’Essonne et de la Seine, dans l’histoire de l’approvisionnement en farine de Paris et de son bassin. Les bâtiments dressés en bord de Seine, constituent de puissants signaux paysagers.

Un site très ancien

Au Moyen Âge, alors que Corbeil appartient au domaine royal, un moulin banal est établi sur le grand bras de l’Essonne à son embouchure avec la Seine. De nombreux aménagements et transformations se succèdent sur le site au fil des siècles, au gré des évolutions techniques, architecturales et des besoins en farine. Les frères Darblay, d’abord locataires puis propriétaires des moulins à partir de 1863, font considérablement augmenter la production de farine grâce à l’installation de cylindres, qui remplacent les anciennes meules. Les Grands Moulins de Corbeil deviennent alors des acteurs majeurs de la Révolution industrielle dans le domaine de la minoterie.

Les Grands Moulins de Corbeil dans l’histoire

L’histoire des Grands Moulins s’insère dans une histoire industrielle territoriale de dimension nationale : celle de la vallée de la Seine.

L’histoire des Grands Moulins est étroitement liée à l’histoire d’une filière « amont » constituée des exploitations céréalières des grandes fermes de Brie et Beauce et d’une filière « aval » : celle de la diffusion de la farine pour l’alimentation de la capitale et la fabrication de produits alimentaires (pâtes, pains, biscuits …).

L’histoire se poursuit… et un nouveau moulin – génération 4.0 – entrera en activité prochainement, à côté de la tour élévatrice construite par Paul-Emile Friesé en 1893 et protégée au titre des Monuments historiques.

Un site en mutation

Ce site industriel francilien majeur fait aujourd’hui l’objet d’une mutation importante puisque les bâtiments, datant de la fin XIXe – début XXe siècle, compris entre la rue de la République et la place Galignani seront cédés. Cela donnera lieu à une transformation des activités sur une partie du site, qui pour la première fois depuis son origine, ne seront plus liées à la meunerie ou à la manufacture.


“IL FALLAIT QUE CE SOIT BEAU” ; Produire et travailler aux Grands Moulins de Corbeil.

De novembre 2020 à mars 2021, dans le cadre de l'étude menée par la Région Île-de-France en partenariat avec Moulins Soufflet, la communauté d'agglomération Grand Paris Sud et la commune de Corbeil-Essonnes, Cinéam a réalisé plus de dix heures d'archives orales sur le patrimoine des Grands Moulins de Corbeil. Ces témoignages précieux permettent de découvrir les métiers et les techniques de la meunerie, les principales restructurations du moulin, l'évolution du secteur, la relation de chacun à son outil de travail. Ces archives pourront, à l'avenir, être valorisées afin de transmettre à un large public la mémoire de ce site exceptionnel.


Plus d'informations sur le site Patrimoines et Inventaire de la région Île-de-France

Pour aller plus loin : Regard photographique sur les Grands Moulins de Corbeil – Moulins Soufflet. Architecture, entrailles, esprit des lieux, par Philippe Ayrault, photographe à la Région Île-de-France

https://patrimoines.iledefrance.fr/patrimoine/regard-photographique-grands-moulins-corbeil-moulins-soufflet-architecture-entrailles



Crédits photo :

© Région Île-de-France, Philippe Ayrault, 2018

Les dernières actualités
Publié il y a environ 4 ans

Depuis déjà un an, les deux frères Couet, John et Jonathan, ont repris la boulangerie de la ferme du Plessis-Saucourt, à Tigery. L’un, pétrit et prépare le pain dès l’aube, l’autre tient les comptes de l’entreprise familiale. Un tandem qui fonctionne à la perfection et la boutique ne désemplit pas. La preuve par le goût : testez plutôt leur brioche feuilletée. Vous serez conquis !

Publié il y a environ 4 ans

Ce printemps, nous vous proposons de prendre quelques chemins de traverse pour partir à la découverte de votre quartier, de votre ville et agglomération. Pour ce deuxième parcours, nous poursuivons notre pérégrination sur les berges de Seine avec cette fois-ci un départ de Corbeil-Essonnes !

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies qui permettent de réaliser des statistiques anonymes de fréquentation de ce site internet. En savoir plus