Chargement...

©2016 Grandparissud.fr
Tous droits réservés

L'ancienne station de Pompage de la papeterie Darblay

C'est dans cette usine appartenant alors à la dynastie des imprimeurs Didot, qu'en 1798, Louis-Nicholas Robert met au point une une machine à papier continu. Jusque-là, il fallait se contenter de simples feuilles. L'invention propulse l'imprimerie dans l'ère industrielle. Une vraie révolution dans le monde de la papeterie! Mais il faudra attendre le XIXe siècle et la famille Darblay pour assister à l'essor de la fabrique de papier.

Non content d'avoir révolutionné l'univers du papier, le site innove et invente le... Sopalin, acronyme de la Société du papier linge créée par la papeterie Darblay, en 1946 pour commercialiser un essuie-tout et des mouchoirs en ouate de cellulose. Que le papier parle et que la langue se taise*.

100 000 m2, 2000 ouvriers, 100 000 kg de papier par jour en 1897, en quelques chiffres se dessine l'importance industrielle de la papeterie Darblay, définitivement abandonnée en 1997. Ne subsistent de ce lustre passé que des bâtiments industriels. Mais de première importance et désormais labellisés "patrimoine d'intérêt général" par l’État.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies qui permettent de réaliser des statistiques anonymes de fréquentation de ce site internet. En savoir plus