Sortir fait peau neuve !

Essayez la nouvelle version

Chargement...

©2016 Grandparissud.fr
Tous droits réservés

Eglise Notre Dame de l'Assomption Soisy

La chapelle d’un ancien château
Datant de la fin du XIIème siècle, l’église était à l’origine la chapelle d’un ancien château de Soisy-sur-Seine. Le chœur de l’église voûté d’ogives et éclairé par une verrière à trois baies date, lui, du XIIIème siècle. La chapelle de la Vierge fut, quant à elle, construite en 1652. Vers 1697, Madame de Bailleul, veuve de Nicolas deBailleul, conseiller d’Anne d’Autriche et Seigneur de Soisy, fit un don qui permit d’agrandir l’édifice. Mais en 1728, le clocher s’écroule. En 1730, d’importants travaux ont permis sa ré réédification et la consolidation de la nef. De nouveaux remaniements nécessitent le déplacement de l’ancien cimetière, jouxtant l’église, vers son emplacement actuel en 1825. L’intérieur fut rénové en 1979.

Un riche mobilier
L’église renferme de nombreuses surprises. En effet vous pourrez lors de vos visites y admirer un retable, classé aux Monuments Historiques, datant de la fin du XIVème siècle, et représentant la crucifixion du Christ avec Marie et Saint Jean. On peut également y voir des retables à l’effigie de Gilles Malet, bibliothécaire de Charles V et Seigneur de Soisy, et de sa femme, Nicole de Chambly. Du monument funéraire de Nicolas de Bailleul, il ne reste que l’éloge en marbre du XVIIème siècle. Les vitraux modernes (1979 et 1985) viennent de l’atelier de Saint Benoit sur Loire et de l’atelier Ripeau à Versailles (en 1950).

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies qui permettent de réaliser des statistiques anonymes de fréquentation de ce site internet. En savoir plus