Sortir fait peau neuve !

Essayez la nouvelle version

Chargement...

©2016 Grandparissud.fr
Tous droits réservés

Eglise Notre Dame de l'assomption

6 Place du Souvenir, 77550 Moissy-Cramayel, France

Construite au XIIème siècle l’église de l’Assomption de Moissy Cramayel est un lieu de culte inscrit à l’inventaire supplémentaire des monuments historiques de 1926. Découvrez tous les secrets de ce patrimoine culturel et historique.

Une église qui a subi les effets de nombreuses guerres :
La partie la plus ancienne de l’église est une ancienne chapelle seigneuriale qui était dédiée à la Vierge et qui daterait de la fin du XIème siècle. Détruite puis reconstruite au XIIème siècle la chapelle est maintenant consacrée au Saint Sacrement. Endommagée durant la guerre de Cent ans et les guerres de religions l’église a fait l’objet de nouvelles constructions. Ainsi au XVème siècle on voit apparaître un clocher au-dessus de l’église. En 1912 le ravalement de l’église a été refait.  Mais durant la seconde guerre mondiale l’église a subi de nombreux dégâts dus à une série d’explosion sur le site de stockage de munitions d’Evry-les-Châteaux.

Le procès interminable du clocher :
La restauration du clocher en 1663 a fait l’objet d’un long procès entre l’Archevêque de Paris, le seigneur de Cramayel et l’Abbesse des Dames du Lys. Pendant 19 ans on débattit pour savoir qui était tenu d’entretenir et de réparer le clocher de l’église. En effet à l’époque l’entretien du chœur des églises étaient à la charge des grands propriétaires, la nef à la charge des habitants qui s’y rassemblaient et le clocher était souvent sujet à discussions.
Une riche décoration artistique :
L’église de Moissy Cramayel est un véritable musée d’œuvres d’art. On peut y admirer une statue de bois peinte et dorée datant du XVIème siècle représentant la Vierge. De chaque côté de l’autel sont placées deux statues de bois représentant Saint Roch qui protège la ville des épidémies ainsi que Sainte Barbe la patronne des artificiers, pompiers et mineurs. Le maître autel Louis XIII de l’église est appuyé contre un retable à colonnes grecques. Une toile représentant l’Assomption de la Vierge entoure ce dernier. Si vous observez le premier pilier à gauche de l’église vous verrez les armoiries de la famille Fontaine de Cramayel et celles de la famille de Mesmes.

Les trois cloches de l’église Notre Dame de l’Assomption :
Si aujourd’hui  l’église possède deux cloches, il faut savoir que jusque 1793 le clocher en arborait trois. Sur l’une d’elle on pouvait lire « l’an 1532 ont été fondues les trois sœurs, la grosse nommée Marie, l’autre Anne et la petite Barbe.. »  Les cloches Anne et Barbe furent réquisitionnées par la Convention. La troisième cloche fut refondue en 1946. Aujourd’hui la cloche de bronze porte le même nom et rend hommage aux morts de la Grande guerre. En même temps une cloche baptisée Jeanne d’Arc a été fondue. Sur cette cloche figure les noms des victimes de la seconde guerre mondiale, et on peut aussi y lire cette inscription : « Je suis la voix de la reconnaissance, je sonne le souvenir de la paix ».
 

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies qui permettent de réaliser des statistiques anonymes de fréquentation de ce site internet. En savoir plus