Sortir fait peau neuve !

Essayez la nouvelle version

Chargement...

©2016 Grandparissud.fr
Tous droits réservés

Success story : Morgane au pays des merveilles

Publié il y a 7 mois

Le lundi 29 avril a été retenu pour marquer la Journée Internationale de la danse. L’occasion de revenir sur l’itinéraire de la danseuse, chanteuse et comédienne Rissoise Morgane L'Hostis. D’abord formée dans les conservatoires de Grand Paris Sud, elle a été révélée à 16 ans dans le rôle-titre de la comédie musicale Alice. À partir du 4 juin, elle sera Huckleberry Finn au Théâtre de la Huchette.

« Je suis comblée ! » À tout juste 20 ans, Morgane L'Hostis s’apprête à monter sur les planches du Théâtre de la Huchette pour interpréter Huckleberry Finn, va emménager avec son compagnon, et peut se targuer d’avoir plus de deux ans de contrats divers devant elle. On comprend sa joie. Mais cette réussite ne s’est pas faite en un jour et il a fallu bien des heures de travail pour en arriver là. Un parcours sur lequel la jeune femme a accepté de revenir avec nous.

Une jeune femme très active formée à Grand Paris Sud

« Déjà, il faut savoir que je suis hyperactive, confie-t-elle. J’aime être occupée et faire énormément de choses ». Et c’est peu dire ! Dès 5 ans, la petite Morgane fait de l’éveil à la danse à l’USRO (Union sportive de Ris Orangis) avant d’enchainer sur de la GRS (gymnastique rythmique et sportive). « On peut dire que j’ai d’abord été formée au gymnase près de chez moi », lâche-telle dans un sourire. À 12 ans, elle s’inscrit dans le réseau des conservatoires de Grand Paris Sud où elle prend des leçons de danse classique à Olivier Messiaen et à Iannis Xenakis. « Je suivais des cours avec des filles de mon âge et le vendredi soir avec les adultes. J’avais un bon niveau et je voulais progresser plus et plus vite. Je prenais aussi des cours de modern jazz et j’ai ajouté ensuite la danse contemporaine ». Un rythme soutenu qui ne fait pas peur à la jeune Morgane. « Je faisais aussi du chant depuis l’âge de 6 ans et même un peu de théâtre. Au début, j’avais juste besoin de me dépenser, mais c’est rapidement devenu une vraie passion. Et je voulais m’y consacrer pleinement ». La semaine de son brevet, l’adolescente doit ainsi conjuguer ses examens avec deux spectacles de fin d’année et le concert de son collège pour lequel elle est soliste, chanteuse, et joue du synthétiseur. « C’était stressant, mais je ne pouvais pas faire autrement. J’en avais besoin. Mon mode de vie actuel est en accord avec mon caractère. Je suis toujours très active ».

Au pays des merveilles


C’est à la faveur d’un stage de comédie musicale, en fin de 3e, que la vie de Morgane bascule. Elle est immédiatement séduite par ce genre artistique qui réunit ses points d’intérêts et ses savoir-faire multiples. Elle passe un casting pour la comédie musicale Alice, inspirée du roman Les Aventures d'Alice au pays des merveilles de Lewis Carroll, et elle est prise pour le rôle-titre ! Premier cachet, premier shooting photo, première scène professionnelle… À 16 ans, c’est un rêve qui se concrétise. Pour lui donner vie, la jeune femme fait preuve d’un investissement sans faille et assure les représentations du spectacle tout en suivant ses études au lycée et ses cours au conservatoire. « C’était totalement nouveau ! J’étais à la fois surexcitée et stressée. Je me mettais beaucoup la pression. J’ai appris à la dure et j’aime ça. On n’a pas le temps de se reposer ni de râler. J’ai progressé énormément avec ce spectacle que j’ai d’abord joué 4 fois par semaine pendant un mois et demi ».

Sur tous les fronts

Alice est un succès et le spectacle se prolonge avec une tournée d’hiver. La première d’une longue série puisque la comédie musicale continue de se jouer à raison d’une dizaine de dates tous les hivers. « Elle continue d’évoluer et de grandir. Comme l’équipe ! C’est une aventure formidable. Nous avons joué dans des théâtres, des Zéniths… ». Un succès qui amène Morgane à suivre une scolarité adaptée au Lycée Racine, à Paris, où elle bénéficie d’horaires aménagés. Elle suit des cours le matin, en filière S, danse l’après-midi à l’Institut de formation professionnelle Rick Odums, et assure les représentations d’Alice. À 18 ans, elle obtient son Bac avec une mention « Bien » et enchaine avec son premier festival d’Avignon. « Nous avons joué quasiment tous les jours pendant un mois. Le rythme était effréné mais j’ai adoré ! » Entre stages et auditions, la jeune femme poursuit depuis sa route avec un entrain à toutes épreuves. Elle est retenue pour participer à la comédie musicale L’Île au trésor mais, finalement, le spectacle ne se montera pas. Elle est aujourd’hui soliste dans la compagnie de danse LarScène, elle poursuit l’aventure Alice à Paris et en tournée, et incarnera Hucklberry Finn à partir du 4 juin au théâtre de la Huchette. « J’ai parfois eu des moments de doute et de remises en question, confie Morgane. Ça n’a pas toujours été facile. Mais quand je monte sur scène, ils disparaissent ! Ce métier m’apparait alors comme une évidence. Je suis dans mon monde, je suis à ma place ».

Équipements liés
En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies qui permettent de réaliser des statistiques anonymes de fréquentation de ce site internet. En savoir plus