Chargement...

©2020 grandparissud.fr
Tous droits réservés

  • Actualités
  • Secrets de patrimoine #6 – Histoires de Seine, mémoires filmées

Secrets de patrimoine #6 – Histoires de Seine, mémoires filmées

Publié il y a 13 jours

Grand Paris Sud vous propose, chaque week-end de confinement, un nouveau rendez-vous avec le patrimoine du territoire. (Re)découvrez la riche histoire culturelle et patrimoniale de l’agglo sur nos pages Instagram et Facebook !

Secrets de patrimoine #6 – Histoires de Seine, mémoires filmées

Ce week-end #SecretsDePatrimoine vous fait découvrir la Seine à travers les mémoires filmées des habitants de Grand Paris Sud, avec l'association CINEAM


Corbeil-Essonnes

Savez-vous où où a été tourné ce film ?

À Corbeil-Essonnes bien sûr ! Il s’agit d’un film amateur tourné par Jacques Tricot lors d’un concours de pêche à la ligne organisé à Corbeil-Essonnes en septembre 1953. Les pêcheurs, nombreux, sont installés rive droite, face aux grands moulins.

Depuis 1999, Cinéam collecte, sauvegarde et valorise les films amateurs et familiaux tournés par les habitants en Essonne et sud Seine-et-Marne. A l’automne dernier, l'association Mémoire et Patrimoine Vivant nous a confié l'ensemble des films de Jacques Tricot que nous avons numérisés en haute définition afin de pouvoir les partager avec tous. Habitant de Corbeil, où ses parents tenaient une boulangerie, Jacques Tricot (1929-2017) était un cinéaste passionné, il a animé le club d’amateurs « L’écran de Corbeil-Essonnes », il travaillait également comme photographe pour le Républicain, il avait un oeil !



Evry

Savez-vous où naviguent des petits dériveurs ?

À Évry bien sûr ! Il s’agit d’un film amateur tourné par Paul Lelièvre (1929-2005) qui habitait alors au Parc de Petit Bourg à Évry et filme un cours de voile sur la Seine encadré par son fils Jean-Paul, animateur et moniteur de voile. Ce sont les enfants du centre de loisirs du Parc aux biches qui font leurs premières armes sur des optimistes, petits dériveurs qui ont permis la démocratisation de la voile. Les clubs de voiles étaient encore nombreux sur les bords de Seine.



Le Coudray-Montceaux

Savez-vous dans quelle écluse va entrer ce bateau ?

Dans l’écluse du Coudray-Montceaux ! Il s’agit d’un extrait d’un film amateur tourné par Jacques Tricot, lors d’une croisière-promenade, sans doute au tout début des années 1960. Le film est un incroyable témoignage du développement des sports nautiques et des loisirs sur les bords de Seine. Sur les flots, comme sur les rives, quelle animation ! On ne cesse de croiser voiliers, vedettes en bois verni et autres embarcations. Sur les berges, les campings sont pleins, les clubs de voile alignent leurs dériveurs, baigneurs et promeneurs nous font signe !


Ce film qui a été confié à Cinéam par l’association Mémoire et Patrimoine Vivant a été tourné en 9.5 mm, premier format amateur lancé par Charles Pathé en 1922 sous le nom de Pathé-Baby. Très caractéristique avec sa perforation centrale, ce très beau format a remporté un vif succès en France, notamment auprès des clubs de cinéastes amateurs et a eu longtemps ses passionnés. Les plus anciens films de notre fonds d’archives datent des années 20.


Pour aller plus loin, découvrez l'exposition Banlieue sur Seine. Histoire et devenir des usages et paysages du fleuve sur le site de la  Maison de Banlieue et d'architecture.



Confiez-nous vos films ! www.cineam.asso.fr



Retrouvez tous les autres épisodes de Secrets de patrimoine, ici : 

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies qui permettent de réaliser des statistiques anonymes de fréquentation de ce site internet. En savoir plus