Chargement...

©2016 Grandparissud.fr
Tous droits réservés

Polar en Seine : une thématique attendue

Publié il y a environ 2 mois

Le frisson vous fait rêver ? Vous voyez se profiler les mois d'hiver avec délectation car ils évoquent pour vous le meilleur moment pour se plonger dans les derniers policiers, thrillers et romans noirs ? Continuez votre lecture ! Les médiathèques vous proposent dès maintenant des dizaines de rendez-vous consacrés au polar ! Rencontre avec Gwenaelle Hamelin, coordinatrice de la programmation dans le réseau des médiathèques, qui vous raconte comment et pourquoi ce temps fort s'est monté.

Pourquoi le choix du polar et sur un laps de temps aussi long ?

Jusqu’ici, nous n’avions jamais abordé ce thème. Mais c’est un genre que le public plébiscite : le nombre de lecteurs ne cesse de croître. Policier, thriller, roman noir, policier historique… l’éventail des styles enthousiasme un public de plus en plus large, sans parler de la qualité des auteurs. De plus, les séries policières diffusées via les nouveaux médias amplifient ce phénomène. D’ailleurs, le vendredi 24 novembre à 18 h, à la médiathèque de l’Agora, Pierre Langlais, spécialiste des séries policières et journaliste à Télérama, nous proposera une rencontre autour des séries policières cultes ou à découvrir, ponctuée d’extraits.


En organisant cette programmation culturelle, le réseau des médiathèques répond à la demande du public, que nous enrichissons en ajoutant au roman, la BD, des expo, des films, des jeux, de la musique...
D'autre part, le polar est ancré dans notre société, il en est un reflet. Il était important d’avoir suffisamment de temps - trois mois - pour en explorer de nombreux aspects. Ceci dit, notre parti pris, dans le réseau de Grand Paris Sud, c’est de construire la programmation culturelle autour d’un thème choisi en équipe, afin de consacrer un cycle cohérent qui couvrira une période de 3 à 5 mois.

Quels sont les publics visés ?

Nous cherchons à rencontrer tous les publics. Mais à travers le territoire, la population est très jeune : 26 % de nos usagers ont moins de 14 ans ! C’est pourquoi nous organisons des événements attractifs comme la fête d’Halloween qui rencontre toujours beaucoup de succès et qui peut aussi ouvrir à d’autres horizons. Franchir le seuil d’une médiathèque, c’est une sorte d’aventure. A nous de nourrir cet esprit de découvertes !

Comment avez-vous choisi les invités du festival ?

C’est la première année que nous recevons autant d’auteurs, et tous de talent! C’est un réel plaisir que nous avons hâte de partager avec le public.
Parmi les bibliothécaires, il y a des spécialistes de ce genre que nous avons interrogés et qui nous ont communiqué leurs coups de coeur. Nous avons aussi contacté des maisons d’édition. Ainsi les éditions Métailié ont proposé deux auteurs : Hannelore Cayre et Olivier Truc, qui viendront l’une le samedi 21 octobre à la médiathèque Colette pour une rencontre avec le public, et le second, le 12 décembre à la médiathèque Albert-Camus. De beaux moments en perspective … Et comme le polar jette des passerelles vers d’autres univers, dessinateurs de BD, musiciens, passionnés de films… participeront à l’événement le 18 novembre à la médiathèque de l’Agora.

Le polar, un prétexte pour représenter notre société ?

Le polar est un des reflets de notre monde. Ainsi Ingrid Astier, auteure de Quai des enfers, a participé pendant plusieurs mois aux interventions de la brigade fluviale de Paris pour écrire son livre.

Elle s’est immergée au sens strict dans cet univers professionnel pour être au plus près de la réalité et dérouler le fil de son roman. Les polars sont souvent très documentés et en lien avec l’actualité. Ils donnent également l’occasion de découvrir d’autres cultures, d’autres rites. C'est le cas des romans d’Olivier Truc qui plongent le lecteur dans un monde en train de disparaître, celui des Samis, peuple autochtone du Grand Nord. S’ajoute à ce miroir de la société une énigme policière qui pousse le lecteur à tourner les pages... Cela devient vite très addictif !

Programme sur : reseaumediatheques.grandparissud.fr et renseignements au au 01 69 91 59 59

Équipements liés