Chargement...

©2021 grandparissud.fr
Tous droits réservés

  • Actualités
  • Paris 2024 : 4 décisions favorables supplémentaires pour nos Centres de Préparation aux Jeux !

Paris 2024 : 4 décisions favorables supplémentaires pour nos Centres de Préparation aux Jeux !

Publié il y a environ un mois

Aviron Olympique, aviron paralympique, break dance et basket 3x3… C’est officiel depuis le 7 octobre dernier : Grand Paris Sud a reçu quatre nouvelles décisions favorables. Elles permettront à des délégations étrangères de s’entrainer dans les disciplines olympiques retenues à la base nautique d’aviron et au gymnase de la Nacelle, à Corbeil-Essonnes, mais également … au Théâtre-Sénart !


Labellisée Terre de jeux depuis deux ans, la communauté d’agglomération Grand Paris Sud a pu candidater pour devenir « centre de préparation aux jeux » et accueillir les entrainements de délégations internationales pendant les Jeux olympiques de Paris 2024. Plusieurs des équipements de l’agglo ont ainsi été retenus : le stade nautique Gabriel Menut, à Corbeil-Essonnes, pour accueillir la natation course olympique et paralympique, le plongeon et le water-polo, le dojo Jean Jaurès, à Moissy-Cramayel, pour le judo, le gymnase François Mauriac, à Évry-Courcouronnes, pour le volley-ball assis, la maison des Arts Martiaux, à Étiolles, pour la lutte ou encore le complexe sportif et stade nautique Jean Bouin, à Savigny-le-Temple, pour le triathlon olympique et paralympique, le handball, et le goalball. La liste, ICI, bien sûr, n’est pas exhaustive…

Trois nouveaux Centres de Préparation aux Jeux

En plus de ces équipements, Grand Paris Sud, décidément bon élève, a reçu le 7 octobre dernier quatre nouvelles décisions favorables de la part du Comité d’Organisation des Jeux Olympiques et Paralympiques (COJOP). À Corbeil-Essonnes, la base nautique d’aviron a ainsi été retenue pour servir de centre de préparation aux Jeux concernant l’aviron olympique et l’aviron paralympique, tandis que le nouveau terrain de basket 3X3 de la Nacelle pourra accueillir des délégations qui s’entraineront.

Le Théâtre-Sénart fait le break !

Quant au Théâtre-Sénart, Scène Nationale à Lieusaint, il accueillera les athlètes étrangers qui se prépareront en breakdance, toute nouvelle discipline olympique en 2024 dont les épreuves se dérouleront sur le site de la Concorde. Très impliquée dans le montage du dossier de candidature, l’association de breakdance lieusaintaise Danse de vivre créera de nouveau l’événement en mars prochain en accueillant, sur le grand plateau du Théâtre-Sénart, les meilleurs danseurs hip hop et break du globe. Ils s’affronteront dans un battle époustouflant à l’occasion de la version mondiale de « Blow Your Style ». 

Le sport au cœur des politiques publiques

« Ces nouvelles décisions favorables sont une excellente nouvelle pour le sport, pour Grand Paris Sud et pour tous ses habitants, se réjouit Yann Pétel, Vice-président de Grand Paris Sud en charge des sports et de l’événementiel sportif. Le sport, dans ses multiples dimensions : de la compétition au sport-santé en passant par l’entretien physique et les valeurs qu’il porte, est au cœur des politiques publiques. C’est un laboratoire qui ouvre de nouveaux champs de réflexions dans des domaines aussi divers que la santé, l’éducation, l’innovation dans l’accessibilité… C’est pourquoi, tous les moyens qui nous sont accessibles pour en développer les aspects les plus variés doivent être utilisés. Paris 2024, événement sportif porteur de valeurs fortes, en fait partie. »

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies qui permettent de réaliser des statistiques anonymes de fréquentation de ce site internet. En savoir plus