Chargement...

©2016 Grandparissud.fr
Tous droits réservés

Les Patios de Grigny : journées du patrimoine

Publié il y a 27 jours

Envie de découvrir le patrimoine du XXe siècle, les facettes cachées du territoire ? Laissez-vous guider à travers le quartier des Patios à Grigny, lors d’une balade urbaine le 15 septembre. Le nez au vent, vous serez initié à l’architecture d’Emile Aillaud et sa cité jardin où architecture, art et végétation s’harmonisent. Découvrez l’inconnu, découvrez la ville d’à côté !

Organisée et contée par la médiathèque de Grigny et la mission d’histoire locale et du patrimoine, cette promenade urbaine vous mènera sur les traces de l’architecte Emile Aillaud et son œuvre, le quartier des Patios à La Grande Borne. Construit en 1967, labellisé en 2008 « Patrimoine XXe siècle », puis classé en 2017 « architecture contemporaine remarquable », cet ensemble architectural ponctué d’œuvres d’art s’agence harmonieusement avec la nature.

Le parcours proposé est un des itinéraires de la Croisée des Chemins. La Croisée des Chemins sur Grigny est une série de chemins qui permettent de découvrir Grigny, son histoire et son patrimoine architectural, artistique et environnemental, quartier par quartier. Ces chemins forment une boucle, ils commencent et se terminent à l’entrée des maisons de quartier et centres sociaux de la ville.

Un architecte hors des écoles et des styles

En 1967, Emile Aillaud est un architecte reconnu : il a déjà à son palmarès des monuments comme la gare de Versailles-Chantiers ou le ministère de la Marine marchande. Affranchi des conventions, à 60 ans il n’a plus rien à prouver. Ayant une haute idée de la cité et du logement social, il propose aux membres de l’aménagement du territoire, un projet ambitieux, le rêve de la ville nouvelle : il s’agit de son utopie, de son chef-d’œuvre, la Grande Borne à Grigny. « Débarrassé de la voiture, la Grande Borne est cheminements, pièges et surprises avec dans les formes, les couleurs, les objets et les noms, une débauche de symbolisme. Sept quartiers, trois quartiers droits, trois quartiers courbes, la ville basse. » 3 800 logements sortent de terre et accueillent plus de 1 000 habitants. L’utopie d’une ville heureuse et au moindre coût.

Un ananas place de l'Erable, un cadran solaire, rue de l'Horloge, ou une grosse poire, allée de l'instrument font partie des oeuvres que vous pourrez découvrir lors de ces itinéraires urbains.


L’art dans la rue

Une des singularités de la Grande Borne et des Patios, c’est le foisonnement des œuvres d’art qui animent les quartiers : mosaïques ou sculptures, Emile Aillaud fait appel aux meilleurs artistes pour faire vivre son utopie : l’art n’est pas réservé au musée mais doit descendre de son piédestal et aller dans la rue. Précurseur des idées du Street Art, il a l’intuition que la création embellit et change la vie de tous les jours. Plusieurs décennies après, les œuvres semblent faire un clin d’œil au promeneur qui les découvre au détour d’une rue : okapi ou fruits géants qui ponctuent les places.


Une architecture qui casse les codes

Contre Le Corbusier qu’il qualifie de « maléfique », Émile Aillaud oppose des bâtiments courbes qui rompent avec l'orthogonalité habituelle des grands ensembles. Avec lui, fini les tours monotones qui s’alignent comme de petites soldats au garde à vous. Cette ville qu’il crée pour les enfants, il l’agrémente d'espaces publics urbains : parcs paysagers, places, recoins où découvrir une mosaïque… A la fois architecte, poète et peintre, il diversifie le paysage urbain et invente un labyrinthe à l’est de la Grande Borne où l’on peut jouer à se perdre. Son rêve est de concevoir un modèle de cité original, à la fois humaine et sensible. Précurseur, Emile Aillaud participe à la prise de conscience que l'urbanisme et l'architecture sont aussi une poétique. Mais jugez plutôt par vous-même, allez découvrir les Patios le 15 septembre prochain!


A un angle de bâtiment, Franz Kafka sous son chapeau surprend le promeneur, place de l'Erable.


Journées du patrimoine

La médiathèque et la mission d'histoire locale et du patrimoine vous proposent une balade urbaine pour découvrir le quartier des Patios. Rendez-vous devant la place des Erables à Grigny, samedi 15 septembre à 14 heures, pour un parcours de deux heures.

A partir de 14 heures, place et salle de l'Erable, vous pourrez participer à des ateliers scientifiques et des animations jeu de l'oie durant tout l'après midi. Cette manifestation est organisée par le centre social Marie-Curie et l'association les Petits Débrouillards, avec le soutien financier des Résidences.

Différentes animations seront également proposées aux familles et aux enfants pour s'approprier le patrimoine scientifique, artistique et architectural du grand ensemble de la Grande Borne.

Renseignements auprès de la mission d'histoire locale et du patrimoine, tél. : 06 27 71 52 31 ou à la médiathèque, tél. : 01 69 45 42 42.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies qui permettent de réaliser des statistiques anonymes de fréquentation de ce site internet. En savoir plus