Chargement...

©2016 Grandparissud.fr
Tous droits réservés

Les journées du patrimoine 2018 : le plein de sensations

Publié il y a 11 mois

  • Actualités
  • Les journées du patrimoine 2018 : le plein de sensations

Wall Street art Tour en bus, Maison d’Ecole de Pouilly-le-Fort, ferme de Varâtre à Lieusaint…, les dix sites de visite sélectionnés par l’agglomération ont tous connu une forte affluence durant les journées du patrimoine, cuvée 2018. Cerise sur le gâteau, la météo était au rendez-vous pour conclure ces moments de découverte. Et félicitations aux habitants de Grand Paris Sud qui ont répondu à l’appel de la culture et de la curiosité !


Le Magic bus du Wall Street art Tour a affiché complet : 41 personnes en tout étaient inscrites. Familles avec jeunes enfants, familles avec ados, jeunes adultes, personnes seules ont suivi, et apparemment apprécié, les commentaires du guide Franck Senaud, professeur d’arts plastiques et fin connaisseur de Street Art. La balade s’est achevée par un pique-nique au domaine de la Grange-la-Prévôté, à Savigny-le-Temple, toujours fédérateur. Une dame témoigne : « Je tiens à vous remercier pour la sortie Wall Street Art Tour. En effet, l'organisation était très bien, le guide très agréable et votre professionnalisme indiscutable. (…) J'espère que Grand Paris Sud pourra organiser d'autres événements tout aussi attrayants et avec votre compagnie.»



A la Maison d’Ecole de Pouilly-le-Fort, petits et grands ont participé à la dictée de Charlemagne, et se sont rendus sur le camp médiéval pour assister à des tournois et des animations. Mille quatre cents visiteurs ont ainsi partagé une leçon d’histoire médiévale grandeur nature grâce à tous les bénévoles. Sur les réseaux sociaux, c’est l’emballement :

B. A. G.n : Bravo à tous les représentants de ce que représentait "la noblesse de coeur et d’esprit "

C. H. : C'était vraiment très bien. Très bonne organisation et le campement médiéval avec le spectacle.

Félicitations à tous

M. T. : J'ai visité l’école et c'est génial. Félicitations à tous.

S. C. : Très belle journée vous avez très bien travaillé félicitations à vous tous c'était super !

S. A. : Magnifique


Quant au temple bouddhique d’Evry, il a attiré encore plus de monde que l’an passé : environ 2500 personnes ont franchi le seuil de l’ensemble architectural vietnamien. « C’était très bien organisé, commente un habitant de Corbeil-Essonnes. Nous étions accueillis dès l’entrée et les guides nous offraient un dépliant explicatif pour présenter la pagode et son histoire. Puis, la visite commençait par petits groupes. Nous découvrions les bâtiments extérieurs, puis les salles intérieures. Chaque fois, notre guide nous donnait à la fois des explications philosophiques, historiques et architecturales. Et surtout, nous avons pu échanger, poser des questions. Un moment de partage et de découverte. » Le dimanche 16, le Vénérable Thich Minh Tân, guide spirituel du monastère, est venu saluer les participants et leurs offrir de petits présents.




A Corbeil-Essonnes et Lieusaint, l’ancienne station de pompage des papeteries Essonnes et la ferme de Varâtre ont, elles aussi, étaient un vrai succès. Les deux sites estampillés « patrimoine d’intérêt régional » décernés en juillet par le conseil régional d’Île-de-France, ont attiré 84 visiteurs pour la première, et une centaine pour la seconde, le maximum pour ces rencontres sur inscription. A noter que le site de Corbeil-Essonnes s’est effectué casqué, sécurité oblige. Une organisatrice souligne : « Agnès Evren, vice-présidente de la région chargée de la Culture est venue expressément à la ferme de Varâtre remettre le label  "patrimoine d’intérêt régional" aux représentants de Grand Paris Sud. Elle en a profité pour suivre les explications de la guide avec beaucoup d’attention. Compte tenu du contexte particulier, une friche industrielle et une ferme en travaux, c’est une véritable réussite.»

Merci encore à tous les passeurs de culture et rendez-vous pour les journées européennes du patrimoine, version 2019 !



Événement lié
  • Terminé

C215, Monkeybirds, David Walker... Ils sont street artistes et ont métamorphosé Évry-Courcouronnes. Partez à la découvertes de leurs œuvres avec l'association Préfigurations.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies qui permettent de réaliser des statistiques anonymes de fréquentation de ce site internet. En savoir plus