Chargement...

©2016 Grandparissud.fr
Tous droits réservés

Les Grands Moulins Soufflet, joyaux du patrimoine industriel régional

Publié il y a 3 mois

  • Actualités
  • Les Grands Moulins Soufflet, joyaux du patrimoine industriel régional

La Communauté d’agglomération s’apprête à signer avec la Région Ile-de-France, la mairie de Corbeil-Essonnes et le groupe des Moulins Soufflet, la « convention de partenariat 2018-2020 pour l’étude et la valorisation du patrimoine des Grands Moulins de Corbeil-Essonnes ».

Cette étude à la fois patrimoniale, historique et architecturale sera menée de front avec l’organisation de deux événements : une exposition d’objets et documents d’archives présentée par la commune à la Commanderie Saint-Jean à l’automne 2019 et la création d’un outil de visite virtuelle du site industriel par l’agglomération, probablement en 2020.

La signature de la convention aura lieu le vendredi 14 décembre, à 15h30, à l’hôtel de ville de Corbeil-Essonnes.

Par ailleurs, on se souvient que le Conseil régional d’Ile-de-France avait attribué en juillet dernier son label « Patrimoine d’intérêt régional » à deux sites de l’agglo : la ferme de Varâtre à Lieusaint et l’ancien bâtiment des pompes de la papeterie Darblay, à Corbeil-Essonnes. Ce label – un nouveau dispositif créé par la Région – vise à mettre en valeur des édifices jusque là non protégés au titre des monuments historiques. C’est ainsi que la Région devrait dans les années à venir accompagner la valorisation de ces sites labellisés en termes de restauration (le colombier de la ferme de Varâtre), de publications, de signalétique ou d’événementiel. Or on vient d’apprendre que deux nouveaux sites de Grand Paris Sud avaient été labellisés par la Région dans une nouvelle liste publiée fin novembre : l’église Saint-Vincent à Combs-la-Ville et la Faisanderie de Sénart à Étiolles.

L’église Saint-Vincent

L’église Saint-Vincent de Combs-la-Ville a été entièrement reconstruite en style néo-gothique au XIXe siècle pour la nef, et au tout début du XXe siècle pour le chœur. De l’ancien édifice, seul demeure le clocher. Cette église s’intègre dans une production sérielle marquée du sceau des architectes diocésains, et possède notamment un très beau vitrail de la Translation des reliques de Saint Germain.

La Faisanderie

Pavillon de chasse pour les rois de France construit en 1776 par Chalgrin, la Faisanderie accueillit des garnisons militaires à partir de 1914. Depuis 1978, la Faisanderie abrite un centre d’information sur la forêt de Sénart. Le bâtiment historique n’est pas protégé, mais c’est ici le pavillon de chasse et une vingtaine d’œuvres en plein air qui ont été retenus pour le label. Réparties dans un parc de 13 hectares, 18 sculptures ont été créées in situ, lors du premier symposium d’art en France, en 1971, et dessinent un musée de sculpture en plein air. Tous les fondateurs de la jeune sculpture sont présents, la plupart ayant bénéficié depuis d’une reconnaissance internationale : Nissim Merkado, Dietrich Mohr, Fumio Otani, Ervin Patkaï… Ce parc magnifique constitue un jalon important pour la sculpture du XXe siècle.

Équipement lié
En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies qui permettent de réaliser des statistiques anonymes de fréquentation de ce site internet. En savoir plus