Chargement...

©2020 grandparissud.fr
Tous droits réservés

La Biennale des arts numériques à Évry-Courcouronnes et Chamarande

Publié il y a environ 3 ans

La Biennale des cultures numériques de l’association Siana a débuté à la bibliothèque universitaire d'Évry-Courcouronnes et se poursuit à l’école d’ingénieurs ENSIIE puis au domaine de Chamarande. Cartographie, territoires, migrations réelles ou virtuelles... Siana interroge le nouvel ordre numérique.

« Il y a dans la culture et les arts numériques quelque chose de la Renaissance, une façon nouvelle d’envisager les connaissances et les représentations du monde », explique Hervé Pérard, l’un des pères fondateurs de l’association des cultures numériques Siana. Après l’avoir accompagnée à sa création en 2005, en sa qualité d’adjoint au maire d'Évry-Courcouronnes chargé de la culture, il l’a présidée de 2010 à 2015 et en est aujourd’hui le délégué général..

Logée dans les locaux de l’ENSIIE (École nationale supérieure d’informatique pour l’industrie et l’entreprise), Siana, « l’imaginaire des technologies », est dédiée à la culture et aux arts numériques, à l’innovation technologique et sociale. Un centre de ressources comme il en existe à Nantes (Stéréolux), Marseille (Le Zinc), Grenoble (L’Hexagone) et Issy-les-Moulineaux (Le Cube). « Siana a une spécificité, c’est le seul centre d’art intégré à une école d’ingénieurs», précise Hervé Pérard.

Son autre caractéristique est d’organiser, tous les deux ans depuis 2005, une Biennale des arts numériques. L’édition 2017 se compose de deux expositions, présentées en trois lieux. La première a débuté en février et se poursuit jusqu’au 10 mars à la bibliothèque universitaire d'Évry-Courcouronnes. Moving Beyond Borders - c’est son nom – propose une approche multimédia et interactive des réalités migratoires, déclinées en cartes, photographies et paysages sonores. La seconde expo – Corpus Digitali, Le suaire de Turing (un jeu de mots sur le suaire de Turin et le nom du mathématicien et cryptologue britannique Alan Turing) – sera présentée du 2 mars au 8 avril à l’ENSIEE et du 5 mars au 28 mai au domaine de Chamarande. À travers la vision poétique des artistes, l’exposition s’interroge sur notre relation au nouvel ordre numérique. Quelle individualité, quelle réalité, quelle liberté derrière toutes les traces numériques que nous laissons sur les réseaux...

Siana, centre d’art et de ressources

Labellisée « centre d’art pour la Région Ile-de-France » et « centre de ressources pour les cultures numériques dans le département de l’Essonne », l’association développe de multiples activités tout au long de l’année. Tout d’abord des expos intermédiaires entre les biennales, mais aussi des cours dispensés par des artistes à l’université, dans les grandes écoles, les lycées et les centres socio-culturels ; des formations et des ateliers de médiation pour des personnes en difficulté ; des interventions en milieu scolaire, notamment à Grigny dans le cadre de la « feuille de route 2030 ». Les nouveaux savoirs et les nouvelles technologies représentent aussi de nouvelles chances...

Renseignements
Siana, l’imaginaire des technologies, C/O
ENSIIE, 1, square de la Résistance, à Évry-Courcouronnes
Tél : 01 69 36 74 36
Site internet : siana.eu

Équipement lié
En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies qui permettent de réaliser des statistiques anonymes de fréquentation de ce site internet. En savoir plus