Chargement...

©2016 Grandparissud.fr
Tous droits réservés

Ferme de Varâtre: labellisée patrimoine d’intérêt régional

Publié il y a 4 mois

  • Actualités
  • Ferme de Varâtre: labellisée patrimoine d’intérêt régional

Second site du territoire à obtenir le label « patrimoine d’intérêt régional » décerné en juillet par le conseil régional d’Île-de-France, la ferme de Varâtre est décidément à l’honneur. Outre cette reconnaissance, les journées du patrimoine 2018 consacrent une visite à la belle Briarde. Alors courez la découvrir dimanche 16 septembre !

A quoi sert ce label ?

L’attribution du label « patrimoine d’intérêt régional » signale un site remarquable du patrimoine francilien, non protégé au titre des Monuments historiques : l'accordant le Conseil régional se déclare prêt à être partenaire d’une entreprise de sauvegarde ou de restauration dans laquelle s’engage une collectivité ou un propriétaire privé.


C’est le cas de la ferme de Varâtre : Grand Paris Sud a entrepris des travaux d’urgence pour conserver ce bel ensemble architectural qui a la double qualité d’être un témoin de l’histoire agricole du territoire et d’être un site du futur développement du Carré Sénart.


via GIPHY

Le domaine de Varâtre

Retour vers le passé : au XVIIIème siècle, le domaine s’étend sur 30 hectares de terres, avec un château, son parc, ses cours, ses massifs et ses jardins à la française, dont certains ordonnancés au « quarré », inspirateurs peut-être de la structure du futur Carré Sénart ?

En effet, au cours des siècles, différents propriétaires se sont employés à transformer la maison-forte du XVIème siècle en un vaste domaine. Ainsi au temps des guerres de religion, le propriétaire fait édifier fossés et pont-levis pour se protéger en ces temps de troubles. Mais c’est surtout au milieu du XVIIIème siècle que les maîtres des lieux – Jacques du Metz, Pierre de Prohingue et surtout le maréchal de Biron - modifient son architecture et transforment la maison-forte en château d’agrément. Parcs et jardins sont tracés, un château-galerie et deux pavillons sont aménagés ainsi qu’une avant-cour plantée d’arbres. C’est l’apogée du château dont les décennies suivantes verront la ruine et le déclin au profit d’une ferme, dès avant la Révolution.

Aujourd’hui, subsistent une ferme et une maison de maître, bâtie au XIXème siècle, donnant sur une cour centrale selon le dessin classique des exploitations agricoles briardes.

Et ce qui demeure de l’ancien château sont des vestiges plus anciens, datés du XVIème ou du XVIIème siècle : des douves et leurs ponts dormants, un bâtiment à deux arches (vestiges d’anciennes cuisines), remarquables par ses arcades en pierre de taille, l’existence de 2 cours, une cour de travail et une ancienne cour d’honneur où se dresse encore le colombier. 


Un site étudié…

Des études historiques et archéologiques préalables aux travaux ont été réalisées : l’étude historique du bâtiment permet d’en décrire l’évolution. Le diagnostic archéologique de l’été 2017 permet de rendre compte de l’occupation du terrain de Varâtre, mettant à jour des traces d’occupation et de circulation bien plus anciennes  puisque le site a révélé des vestiges de l’époque carolingienne (réseaux de chemins, fonds de cabanes) ou du haut Moyen âge (des fosses).

… et une ferme au cœur d’un pôle de développement ?

La ferme de Varâtre est toujours habitée. Elle a conservé une activité agricole, recentrée sur la culture d’arbres fruitiers (pommiers et poiriers).

Elle a été rachetée par la puissance publique depuis 1990 dans le cadre d’une politique d’aménagement du territoire concrétisée par la création du Carré Sénart, pôle de centralité dans lequel elle se trouve inscrite.

Désormais, bordée par un canal artificiel, la ferme est incluse dans la quadruple rangée de tilleuls  qui délimite le Carré Sénart.

Souvenir d’une splendeur passée : cette architecture végétale s’inspire-t-elle de Le Nôtre, jardinier du Roi-Soleil, et de ses jardins bien ordonnancés ?

Venez en juger lors des Journées du Patrimoine

Dimanche 16 septembre, visites à 15 h et 16h 30,

Accès  : chemin de la ferme de Varâtre, sur la D 947 à Lieusaint.


Les journées du patrimoine 2018

Visites à 15 h et 16 h 30 dimanche 16 septembre 2018. Inscriptions souhaitées.
Accès : chemin de la ferme de Varâtre sur la D947, à Lieusaint.

Événement lié
  • Terminé

Visite guidée de Carré Sénart à Lieusaint : véritable carré d'1,4 km de côté !

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies qui permettent de réaliser des statistiques anonymes de fréquentation de ce site internet. En savoir plus