Chargement...

©2016 Grandparissud.fr
Tous droits réservés

Epoussetage et nouvelle jeunesse pour l’église du village !

Publié il y a plus de 2 ans

  • Actualités
  • Epoussetage et nouvelle jeunesse pour l’église du village !

L’église Saint Antoine- Saint Sulpice à Grigny construite au XIIème siècle va retrouver son éclat d’antan ! Durant les trois prochaines années le bâtiment sera entièrement rénové et restauré pour le plus grand bonheur des Grignois. Au programme 4 phases de travaux afin de remettre en état l’église et préserver le patrimoine historique de la ville.

La plus ancienne église de Grigny :
L'église Saint Antoine Saint Sulpice avec son clocher élégant et solide est bien assise à flanc de colline à côté de son cimetière. Édifiée au XIIème siècle, elle est la plus ancienne église de la ville. A l’origine l’édifice ne comportait qu’un seul bas-côté abritant la chapelle de la Vierge. Au XIVème siècle, l’église s’agrandit avec la construction d’une tour-clocher de deux étages avec un toit pyramidal.

Des travaux de rénovations durant les 3 ans à venir :
Afin de préserver le patrimoine historique et architectural, la ville de Grigny lance un projet de restauration de l’église qui durera 3 ans. Restaurée et rénovée de la charpente aux luminaires, l’église sera donc fermée au public jusqu’à la fin des travaux. Cependant l’accès à l’ancien cimetière sera maintenu. La restauration de cette église mettra en valeur son patrimoine mobilier exceptionnel notamment quatre sculptures en terre cuite représentant les saints protecteurs de Grigny (Antoine, Sulpice, Vincent et Julienne),un bas-relief en plâtre du statuaire Victor Villain reconstituant une scène de la vie de Saint Thomas d'Aquin, et sa cloche, la plus vieille du département datée de 1544, classée monument historique depuis 1944.Toutefois ce qui fait la richesse de cette église, c'est l'ensemble de 7 tapisseries aujourd'hui restaurées, réalisées sur mesure entre 1886 et 1897 représentant des scènes de l'ancien et du nouveau testament . Elles bénéficient d'une reconnaissance nationale au titre des monuments historiques depuis 2008.

4 phases de travaux :
Étalés sur les trois prochaines années les travaux se dérouleront en 4 phases d’une durée approximative de 6 mois. La première phase, qui devrait commencer en ce début d’année 2017 sera consacré à la révision de la charpentes et de la couverture, à la restauration de la façade ouest et des façades du clocher. Puis viendra la restauration des façades restantes, l’assainissement des fondations, la réfection des sols extérieurs autour de l’église, ainsi que la restauration de la charpente du clocher et des élévations intérieures. La 3ème phase des travaux portera sur la restauration des plafonds et des murs intérieurs et sur la révision du mobilier de l’église. Enfin l’installation électrique, les luminaires et le système de chauffage seront changés, et le sol intérieur sera refait. Coût de l’opération : 1.4 millions dont 20% sont financés par la ville et les 80% restant par le conseil départemental de l’Essonne.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies qui permettent de réaliser des statistiques anonymes de fréquentation de ce site internet. En savoir plus