Chargement...

©2016 Grandparissud.fr
Tous droits réservés

DU MIEL A l'ECOMUSEE DE SAVIGNY-LE-TEMPLE

Publié il y a plus d'un an

Lionel Clerq est un apiculteur heureux. Passionné par son activité et la transmission de son savoir-faire, il a installé une vingtaine de ruches à proximité du magnifique écomusée de Savigny-le-Temple. Un spot mellifère labellisé APIcité pour des butineuses protégées.


- A lire aussi, ci-dessous une idée recette DE pain d'épices au miel,
et où acheter le miel de Lionel Clercq -



Président du GDSA 77 - groupement de défense sanitaire apicole de Seine-&-Marne – Lionel Clerq explique ce que la labellisation APIcité implique. « Cette appellation, créée il y a deux ans, récompense les villes éco-responsables, sensibles au sort des abeilles. La commune de Savigny-le-Temple a fait le choix de préserver la biodiversité par des actions simples : la pose d’hôtels à insectes, l’interdiction des produits phytosanitaires, la plantation de plantes mellifères, le maintien naturel des plantes sur les bas-côtés de routes pour prolonger les récoltes de pollen, et bien sûr, l’installation de ruchers proches de la ferme du Coulevrain et son verger conservatoire, autant d’actions qui permettent de protéger les essaims et de collecter un miel riche en goût et en saveurs différentes.»

DES MIELS ET DES SAVEURS ORIGINALES

Son rôle de président du GDSA77 engage également Lionel Clerq à visiter et conseiller les apiculteurs, parfois en difficulté.

« Un des préceptes que je conseille et que j’applique moi-même, c’est de ne pas excéder une vingtaine de ruches sur un même site. Cela évite la contamination par des virus ou des prédateurs qui déciment tout un cheptel. De plus la diversité des essences d’arbres et de fleurs produit une large palette de goûts. Ainsi, j’ai disséminé 80 ruches sur 4 sites. A Savigny-le-Temple pour un miel de tilleul, à Arbonne-la-Forêt pour un miel d’acacia, à Videlles (proche de Dannemois) pour un miel de châtaignier et à Cesson pour un miel de forêt. Et en visitant les apiculteurs, j’ai constaté qu’en France, ils avaient à cœur de protéger les abeilles par tous les moyens.»

UN TERRITOIRE EPARGNE

Les alentours de Savigny-le-Temple ont, fort heureusement, été préservé du frelon asiatique dans l’ensemble. « Si les récoltes de miel ont baissé, c’est surtout à cause du mauvais temps. Un printemps pluvieux suivi par un été sec ont ralenti les floraisons et la récolte de pollen. En 2015, je recueillais 40 kg de miel par ruche, contre 10 kg en 2016! » A noter que notre apiculteur sélectionne lui-même ses reines à partir des meilleures colonies d’abeilles noires (Apis mellifera mellifera). Pourquoi ? Tout simplement parce que cette variété d’abeilles est parfaitement adaptée à notre environnement climatique et floral. Résultat, les reines qu’il élève sont plus productives et endurantes et donc engendrent une colonie résistante aux maladies.



DES COURS D’APICULTURE

Lionel Clerq est un homme très occupé. Outre, son activité apicole, ses responsabilités de conseils auprès des apiculteurs, il donne également des cours d’initiation à la maison de la nature et de l’environnement de Vert-Saint-Denis. D’avril à juin, il montre comment prendre soin des ruches à une vingtaine de personnes. A la demande des établissements scolaires, il se rend également dans les écoles pour expliquer aux élèves comment est constituée une ruche, le rôle pollinisateur de l’abeille et la nécessité absolue de prendre soin d’elles pour que nous continuions à manger des fruits et des légumes de qualité… « Et nous avons un projet d’école avec le conservatoire du rucher de l’écomusée, ajoute-t-il. » Une initiative qui coïnciderait parfaitement avec le rôle conservatoire du verger du Coulevrain


Son contact : 17, square de la Justice - 77 Cesson

Ferme du Coulevrain : www.omusee.com/ecomusee-savigny-le-temple

https://sortir.grandparissud.fr/actualites/du-miel-en-essonne-a-la-miellerie-de-tigery





Pain d'épices au miel de Cesson

•  350 g de miel de forêt de Cesson • 260 g de farine • 10 g de levure chimique  • 1 c à s de cannelle •  1 c à c de gingembre en poudre • 1 c à c d'anis étoilé ou badiane • 2 œufs • 100 ml de lait entier • 40 g de cassonade

Mettez la farine, la levure chimique, la cassonade et les épices dans un saladier. Puis ajoutez les œufs, le lait et mélangez le tout sans faire de grumeaux. Ajoutez le miel et bien mélangez. Puis répartissez la pâte dans le moule à cake.

Préchauffez le four à 170°C et placez votre préparation au four pendant 40 à 50 minutes. Vérifiez la cuisson à la pointe d'un couteau.

Idée de fête : le pain d’épices un peu rassis est délicieux en accompagnement du foie gras. Pensez-y !
Plutôt que le traditionnel moule à cake, vous pouvez cuire votre appareil dans des moules de fêtes : bonhomme de neige, sapin...Dans ce cas, le temps de cuisson se réduit (15 min environ).




Où peut-on acheter le miel de Lionel Clerq

- Mercredi et samedi matin au marché du miroir d’eau à Savigny-le-Temple ;

- Vendredi matin au marché de Vert-Saint-Denis ;

- Samedi matin au marché de Cesson.

Non seulement le miel de Lionel Clerq est délicieux, mais son prix est très abordable.



Une ruche, comment ça marche ?

La ruche est une société bien hiérarchisée avec à sa tête, une reine pondeuse. La colonie est composée de 50 à 70 000 abeilles, des ouvrières qui ont pour fonction d’alimenter la ruche en miel, propolis et nectar. Elles nourrissent reine, larves et mâles, butinent durant la bonne saison et ont également fonction de maintenir une température constante à l’intérieur de la ruche. Les faux-bourdons, de 2 à 3000, ont pour unique rôle, la fécondation de la reine.

Attention : ne pas confondre, les faux-bourdons – mâles des abeilles – avec le bourdon qui est un insecte distinct, également important pollinisateur.


Équipement lié
En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies qui permettent de réaliser des statistiques anonymes de fréquentation de ce site internet. En savoir plus