Chargement...

©2020 grandparissud.fr
Tous droits réservés

DEVELOPPEMENT DURABLE AU COLLEGE DE ST-PIERRE-DU-PERRAY

Publié il y a 23 jours

Depuis 2019, le collège Camille Claudel, à Saint-Pierre-du-Perray, expérimente une démarche verte : une fois par semaine, deux classes, encadrées par leurs professeurs, trient les déchets qui parsèment la cour de récréation. Loin d’être une obligation, l’opération s’est transformée en action collective où chacun devient acteur de l’espace commun. Une prise de conscience qui modifie les comportements quotidiens.

Point de départ à cette initiative éco-responsable ? Une jeune femme, Cécile Rousseau, prof de physique-chimie. Très vite, enseignants et administratifs s’investissent dans le projet éducatif. Dans un premier temps : informer les élèves. Puis, c’est le passage à l’acte : recyclage du papier, des stylos et opérations de nettoyage de la cour réunissant élèves et encadrants. « L’intérêt de cette démarche, explique l’enseignante, c’est l’élan et le partage pour atteindre un même but : respecter notre espace et prendre conscience de notre responsabilité et de notre rôle dans le développement durable. Désormais, les élèves s’interrogent : dans quelle poubelle jeter un marqueur ? Munis de gants, ils se sont pris au jeu jusqu’à vouloir nettoyer hors du collège ! Le comportement des élèves et des adultes évoluent, même à l’extérieur. » La professeure d’anglais et actrice de l’opération du jour, madame Frémeaux, commente : « C’est plutôt un moment joyeux, les élèves s’investissent autant que nous et apprécient d’avoir une cour plus propre. Le mois dernier, 20,5 kilos de déchets ont été collectés et triés ! Un score qui a été mis en évidence par une photo collective avec un retour explicatif. On a remarqué que le plus gros déchet, c’était les bâtons de sucette", souligne-t-elle.

Louna, élève de 4e et actrice du projet, exprime son point de vue : « Avant, la cour était souvent sale. C’est plus agréable d’être dans un endroit propre. Et je pense que, depuis, j’ai changé mon comportement, même en-dehors du collège. » Mais l’initiative verte ne s’arrête pas là !


UNE DEMARCHE ECOLOGIQUE ET EVOLUTIVE

L’intérêt de cette expérience réside aussi dans ses ramifications. Cécile Rousseau développe le plan : « Après un espace propre, nous visons la création d’un espace de biodiversité. A partir de jeudi prochain, 28 m2 de pelouse seront consacrés à des plantations. Les élèves vont repiquer des herbes aromatiques – thym, romarin, sauge, verveine… – dans un carré et semer des graines de fleurs mellifères, qui attirent abeilles et papillons, dans l’autre. Nous envisageons même de cultiver des potirons. C’est joli et, surtout, les légumes arrivent à maturité en période scolaire juste pour… Halloween ! Toujours dans le cadre de la protection de l’environnement, nous construirons des hôtels à insectes. » Côté gaspillage alimentaire, les élèves sont déjà sensibilisés au gâchis. « Depuis plusieurs années, nous avons à la cantine des plateaux d’échange : un élève ne veut pas manger son yaourt ? Il le dépose sur une table dédiée et un autre le prendra. » Simple et efficace !

Autre plan à plus longue échéance : le problème de l’énergie. « Là aussi, nous avons beaucoup à faire dans un collège ! »

LABELLISATION ENVIRONNEMENTALE EN VUE !

Déjà, en France, beaucoup de structures scolaires se sont engagées dans une démarche éco-responsable. Ainsi, plusieurs académies, dont celle de Versailles, ont initié un label E3D (Etablissement en démarche de développement durable), qui récompense ces établissements et les encourage à pérenniser, amplifier leurs actions. « Comme l’ensemble du collège s’est impliqué dans cette aventure, nous avons décidé de candidater en avril prochain. Etant donné notre motivation et notre investissement, l’obtention du niveau 2* du label ne me semble pas impossible à obtenir », s’enthousiasme Cécile Rousseau.

Une initiative verte et vertueuse à suivre !

* : qui certifie que la démarche est désormais solide (…) et le nombre d’actions conséquent.


En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies qui permettent de réaliser des statistiques anonymes de fréquentation de ce site internet. En savoir plus