Chargement...

©2016 Grandparissud.fr
Tous droits réservés

Des fouilles archéologiques aux Tarterêts

Publié il y a 4 mois

Suite à la découverte d’un site archéologique majeur dans le quartier des Tarterêts, des fouilles auront lieu dès l’été prochain. Les archéologues rencontreront le public ce samedi 8 décembre à la Maison des associations de Corbeil afin de présenter le projet.

Qu’est-ce qu’une fouille archéologique ? Qu’est-ce qui a été trouvé aux Tarterêts et qu’espère-t-on encore y découvrir ? Ce samedi 8 décembre, les archéologues organisent une première rencontre avec les habitants du quartier afin de leur présenter le projet et de répondre à leurs questions.

Un site majeur

Intitulée Tarterêts III, cette fouille fait suite à la découverte, en 2012, d’un nouveau site magdalénien (il y a 15 000 ans) dans ce même quartier. Dans les années 1970, déjà, deux sites magdaléniens avaient été mis au jour ici à l’occasion de la construction d’un vaste ensemble d’immeubles d’habitation et de l’aménagement de la RN 104. Mais les fouilles de 2012 ont révélé un gisement d’importance.

Des silex et des restes de faune

« Il s’agissait d’un diagnostic archéologique en amont d’un projet d’aménagement, commente Cécile Ollivier-Alibert, l’archéologue de l’INRAP qui dirige le projet. Nous avons mis au jour des concentrations de silex et quelques restes de faune. Plus précisément, des fragments d’os de renne qui ont plus de 13 000 ans. C’est rare car ça ne se conserve pas bien. C’est donc très bon signe pour nos fouilles à venir. Nous espérons en trouver d’autres pour faire des datations au Carbone 14 et nous espérons aussi découvrir de nouveaux vestiges de l’occupation humaine de l’époque magdalénienne. »

Une équipe pluridisciplinaire

Une découverte qui intéresse également les archéologues qui travaillent sur le site d’Etiolles, daté lui aussi de la même période. Cette fouille archéologique « programmée » débutera donc au mois d’août 2019 avec une équipe pluridisciplinaire composée de chercheurs de l’Inrap, du Cnrs, de l’Université Paris I, et d’ArkéoMedia pour la médiation avec le public. Elle durera 3 ou 4 ans à raison de 3 semaines estivales par an. « La première année, il va falloir décaper et préparer le terrain pour arriver aux niveaux archéologiques, explique Cécile Ollivier-Alibert. Nous commencerons ensuite à fouiller et à définir des stratégies. »

Les habitants pourront suivre l’avancée des fouilles à la faveur de journées portes ouvertes et d’expositions lorsque le terrain sera sécurisé.


Rencontre avec les archéologues du site Tarterêts III le samedi 8 décembre 2018 à 14 h à la Maison des associations de Corbeil-Essonnes - Rens. : www.inrap.fr

Programme de la journée :

13h45-14h : Accueil

14h-15h : Présentation générale du projet et échanges avec les habitants. Présentation de Cécile Ollivier-Alibert (Inrap, UMR 7041), Elisa Caron-Laviolette (Université Paris I, UMR 7041) et Ludovic Mevel (CNRS, UMR 7041) : « Quoi de neuf aux Tarterêts ? Une préhistoire percutante ! »

15h-15h45 : Démonstration des techniques anciennes de production du feu (Association ArkéoMédia)

15h45-17h : Échanges autour d'un goûter pour une programmation d'activités.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies qui permettent de réaliser des statistiques anonymes de fréquentation de ce site internet. En savoir plus