Chargement...

©2016 Grandparissud.fr
Tous droits réservés

Découvrez le jardin d’essences à Courcouronnes

Publié il y a 5 mois

Créé en 2012 par l’agglomération, le jardin d’essences de Courcouronnes est un véritable havre de paix et de refuge préservé pour la faune et la flore. À visiter sans modération !

Sa localisation est déjà poétique : rue du Bois de l’Entre-Deux. Et son nom joue lui aussi avec les mots : le jardin d’essences accueille les essences les plus variées et sa visite sollicite les cinq sens. Voilà déjà cinq ans que l’agglomération a engagé l’aménagement de ce havre de la biodiversité, situé entre les jardins familiaux de Courcouronnes et la Francilienne.

Paradoxalement, cette proximité n’a aucune incidence sonore sur ces deux hectares. Allez donc sur place et vous tomberez sous le charme de ses massifs floraux, de ses fruits à picorer, de ses hôtels à insectes, de ses abris à hérisson, de son enclos à papillons, de son rucher et de ses nichoirs pour la faune avicole et les chauves-souris.

« Éviter le gaspillage en donnant une seconde vie aux objets avec la Maison de l’environnement et préserver la biodiversité grâce au jardin d’essences de Courcouronnes, voilà deux remarquables exemples des actions de l’agglomération en faveur du développement durable et de l’écologie. »

Philippe Rio, maire de Grigny et vice-président de Grand Paris Sud chargé du développement durable, de la transition énergétique, du cycle de l’eau et de la biodiversité.

Si vous êtes très matinal, vous pourrez même y apercevoir des chevreuils, venus en voisins du Bois de la Garenne.

Le jardin d’essences possède aussi un parcours agrémenté de panneaux pédagogiques pour se familiariser avec la faune et la flore, et propose des sentiers pour un circuit de découverte d’un peu plus d’un kilomètre.

Ses 35 arbres fruitiers – cerisiers, cognassiers, pruniers et pommiers référencés par l’incontournable association des Croqueurs de pommes – sont encore un peu jeunes mais ne demandent qu’à croître et embellir.



Secrets de jardin

Le jardin d’essences accueille régulièrement des scolaires et propose des visites guidées samedi 10 juin, de 14 heures à 17 heures, dans le cadre de l’opération « Secrets de jardins », organisée par l’Office du tourisme du Département de l’Essonne.

Mais ces deux hectares sont aussi ouverts au public en permanence. Ils sont gérés par le service des espaces verts de la communauté d’agglomération, bien entendu dans les plus belles règles de l’art de la biodiversité, notamment sans aucun produit phytosanitaire.




Équipements liés