Sortir fait peau neuve !

Essayez la nouvelle version

Chargement...

©2016 Grandparissud.fr
Tous droits réservés

Anna Alexandre, éco-bonheurs à la Maison du passeur

Publié il y a 7 mois

A Ris-Orangis, le 11 février 2019, a éclos un lieu pilote. Restaurant-café associatif et culturel, il propose une cuisine éco-responsable et accueille concerts, expositions, débats, réunions… Rencontre avec des passeurs et réinventeurs de liens.

Présidente de l'association Quai des voix, Anna Alexandre ne tient pas à parler de son parcours dans le théâtre mais du collectif tissé depuis plusieurs mois autour de cette chaleureuse Maison du passeur.

Ici, c’est avant tout une rive. Celle de l’éco-quartier "Les Docks", en prometteuse réhabilitation. Espace à histoire et à histoires. Dans une ancienne caserne de l’armée de l’air, y vécu un laboratoire complètement inédit, le Centre Autonome d’Expérimentation Sociale (CAES). Parmi les squats artistiques les plus emblématiques du pays, il fut pendant 25 ans (1985-2010) un espace de vie culturelle et solidaire, investi par le collectif KS et fréquenté par de nombreux artistes, dont La Mano Negra.

Ici, c’est aussi la rive du prochain Scandibérique qui reliera Trondheim (Norvège) à Saint-Jacques de Compostelle. A terme, un atelier de location et réparation de vélos est d’ailleurs au programme.

Sur ce berceau historique, culturel et naturel, La Maison du passeur se répartit en plusieurs espaces : à droite l’intime et le tranquille avec le "piano bio", à gauche le bar, les tables collectives et volubiles, avec accès sur la terrasse aux beaux jours. Entre les deux, la cuisine grande ouverte sur le public. Mattieu Valade y concocte les produits achetés et récupérés en circuits courts, notamment du réseau Biocoop. Paul Deschamps et Jessica Pastor, autres souriants salariés des lieux, se partagent l’accueil, le service, la logistique, la programmation ou la communication.

Parmi les clients du jour, Adrienne, grande figure du cirque contemporain (chapiteau-adrienne.fr), une plasticienne, un scénariste, un photographe et Ravi Magnifique, icône du CAES et de la scène jazz.

« Adossé à la Seine et aux futurs jardins du quartier, ce lieu est né du travail conjugué de plusieurs acteurs locaux – la mairie de Ris-Orangis, la Fondation Macif, Pôle Emploi – que nous remercions, comme la vingtaine de bénévoles qui participent à l’aventure », conclut Anna Alexandre.

La Maison du Passeur fait partie du réseau "Cafés culturels associatifs" (389 acteurs en France – resocafeasso.fr)

Actuellement ouvert le midi (12h-14h) et en soirée, du lundi au vendredi.

contact@la-maison-du-passeur.fr – https://qdv2018.quaidesvoix.fr

Instagram et Facebook : Maison du passeur

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies qui permettent de réaliser des statistiques anonymes de fréquentation de ce site internet. En savoir plus