Sortir fait peau neuve !

Essayez la nouvelle version

Chargement...

©2016 Grandparissud.fr
Tous droits réservés

Ammareal, librairie solidaire

Publié il y a environ un mois

Ammareal, c'est toute une histoire ! Cette librairie d'occasion en ligne, sociale et solidaire, revend, donne ou recycle des ouvrages récupérés auprès des bibliothèques, médiathèques et associations, au profit, notamment, d'associations luttant contre l'illettrisme ou favorisant l'accès à la culture et au savoir.

"Ce que nous ne vendons pas, nous le donnons, ce que nous ne donnons pas, nous le recyclons"



Fondée en 2013 par Renan Ayrault - lauréat du Réseau Entreprendre 91 -, Ammareal reçoit environ 100 000 livres par mois pour  leur donner une seconde vie. Ils sont destinés à la vente, pour un tiers d'entre eux, pour le reste, au don à des associations ou à des écoles des environs ou au recyclage. "Nous envoyons gratuitement cartons et palettes à nos partenaires pour qu'ils puissent y déposer des livres et nous nous occupons du transport pour les acheminer dans nos locaux", précise le PDG. Opération gratuite pour les fournisseurs, donc. La société leur revers 10% du prix de vente de chaque ouvrage et 5% à des associations luttant contre l'illettrisme ou favorisant l'accès à la culture et au savoir. 




Une entreprise du territoire :

Ammareal trie les œuvres dans ses locaux à Grigny. Le chef d'entreprise, issu de l'univers des nouvelles technologies et du e-commerce, a fait développer "des algorithmes uniques afin de classer les livres et décider de leur destination". Chacun des employés possède un "poste de travail intégré" qui lui permet d'obtenir des informations sur les ouvrages et de prendre une photographie pour que l'acheteur soit informé de l'état du produit qu'il souhaite acquérir. Si Hedi, le responsable d'exploitation, célèbre son millionième livre trié cette année, ses trouvailles sont parfois cocasses. Ainsi, parmi tant d'autres, un ouvrage, avec les pages découpées en leur centre, qui avait certainement servi de cachette ou une œuvre sans aucune écriture...

Un réseau local

Collaborant depuis peu avec les médiathèques de Grand Paris Sud et la Bibliothèque départementale de l'Essonne, Renan souligne la force du réseau local mais souhaite aussi s'ouvrir un peu plus à l'international pour exporter ce concept qu'il présente comme universel.


Infos pratiques : 

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies qui permettent de réaliser des statistiques anonymes de fréquentation de ce site internet. En savoir plus